Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 20:14

Et ce Mozart …

que sourdement on assassine

 

La télévision en couleur nous en apprend parfois d’aussi belles qu’inattendues. Ainsi de France 3 Nord – Pas de Calais dans le 12/13 du mercredi 21 octobre. Afin de lancer un sujet sur une exposition de peintures réalisées par des « mal » ou « non-voyants », le présentateur du journal télévisé, Vincent Dupire, a l’excellente idée de faire le rapprochement avec un grand compositeur atteint de surdité. Jusque là, pourquoi pas ?

 

Sauf que, dans l’oreille du téléspectateur, cela tombe ainsi : « On disait de Mozart qu’il était sourd. Nul
besoin d’être bien-entendant pour être un génie de la musique… ».
Pas particulièrement dur de la feuille, votre serviteur se persuade qu’il y a lapsus et que correction (auditive) sera apportée à la fin du sujet. Que nenni. De retour sur l’écran, le journaliste musicologue affiche un sourire imperturbable et présente ses invités, Ambroise et Christophe, deux musiciens du trio « Revolver »,  le groupe inspiré par les Beatles (son nom est tiré de l’album sorti en 1966), les Kinks et Elliott Smith.

Apparemment plus fin connaisseur de la pop musique que du répertoire classique du 18ème et du début 19ème siècle, Vincent Dupire insiste sur un titre de Revolver que nous serions bien ignorants d’ignorer : « Get around town ».
Tout à son affaire, il nous donne à voir et entendre le clip vidéo de ce dernier.  « Bah ! me rassurai-je. La correction viendra après la partition, pardon, le clip. D’ici là, un technicien de France 3, un collaborateur, l’un des deux jeunes fans du groupe de Liverpool lui aura glissé à l’oreille que le sourd n’était pas Wolfgang mais Ludwig ». Impatient,  j’attends. En vain.

 

Retour sur le plateau. Et là, les deux jeunes artistes du groupe « Revolver » sont interrogés sur la manière de faire une bonne chanson pop. Bien vu ! « Je ne savais pas que Mozart était sourd », avoue humblement Ambroise qui avait bien ouï le précédent propos de son hôte. Et de nous inviter à faire un parallèle entre Mozart et la pop musique. Sûr qu’il est reparti convaincu que l’auteur de « La Flûte enchantée » composait forcément à l’œil…

 

Certes, découvrant très tôt le talent de son fils, Johann van Beethoven avait voulu voir en  Ludwig le nouveau Mozart. Ah ! Cette assourdissante volonté de  culture sur le service public un mercredi ! Pour le reste, tout est là, à 13’27 et à 18’30 

 

http://jt.france3.fr/player/regions/?jt=20091021&id=b59a_1214part1

 

Evidemment, ce n’est pas très beau de se moquer ainsi d’un confrère. D’autant que, tant pis si cela fait faux derche,  Vincent Dupire est un journaliste talentueux. Et puis d’abord, Beethoven et Mozart, qui se sont rencontrés à Vienne en 1787 se seraient, paraît-il, parfaitement entendus.

 

Quand à la présumée surdité de Mozart, elle semble provenir d’un quizz où, entre plusieurs noms de compositeurs proposés, on demande lequel était sourd. On en trouve quelques traces sur internet.

 

Haut les cœurs et pavillon haut !

La photo, là haut, représente une statue non de Mozart, mais de Beethoven enfant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Kelma Presse - dans Faut rigoler
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche