Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 01:44

Une Brique dans la télé régionale



Sous-titré "Le canard des sans-goûts", le mensuel lillois "La Brique" est de retour après une pause de trois mois ("deux pour le soleil et un pour faire le point"). Le numéro d'octobre ne faillit pas à la règle en portant, entre autres, un regard critique
sur la presse de la région.

Les "omissions" de "La Voix"
Premier titre épinglé :  "La Voix du Nord" pour le dossier qu'elle a consacré à Jean Jaurès le 8 septembre dernier. Dans ce dossier de deux pages, reproche l'équipe de "La Brique", "
le journal est parvenu à ne pas écrire une seule fois "lutte des classes" dans ses colonnes. Il ne devait pas s'agir du même Jaurès, celui qui disait qu'entre les deux classes, c'est une lutte incessante du salarié, qui veut élever son salaire, et du capitaliste, qui veut le réduire ; du salairé qui veut affirmert sa liberté et du capitaliste qui veut le tenir dans la dépendance".
Au passage, le mensuel signale que l'un des auteurs du dossier, Yves Smague, "s'est  fait couper son blog "Voix du Nord" il y a quelques mois". "Trop de billets critiques sur l'affaire Julien Coupat, sur la législation répressive, sur Hadopi... de quoi froisser la ligne du journal". Et "La Brique" d'ironiser : "Avec ce dossier sur Jaurès, il montre qu'il a bien retenu la leçon (...)" Pas gentille, La Brique.

Pan sur Wéo

Avec la télévison régionale Wéo, le mensuel est encore plus acerbe. L'un de ses journalistes a assisté à la conférence de presse de rentrée de la nouvelle chaîne de la TNT ("Trop nulle télé ?", rigole-t-il) et... il s'est "emmerdé". Il reproche au Pdg de Wéo de confisquer la parole à ses collaborateurs et de faire de la com. Mais surtout, « La Brique » n’aime pas le contenu de Wéo et regrette le peu de place laissé à l’information sociale. Voulant décidément se montrer méchante, elle titre son article : « Wéo, la télé qui sert à rien ».

 

Bon point pour Liberté Hebdo
Finalement, c’est « Liberté Hebdo » qui trouve grâce aux yeux de « La Brique ». Celle-ci a enquêté, est allé farfouillé dans les archives et a interrogé les rédacteurs de l’hebdomadaire qui se fait aussi appeler « Le petit canard rouge ».

 

« Avec près de 5 700 abonnés-es et un tirage avoisinant les 8000 exemplaires, « Liberté Hebdo » (…) s’affirme indépendant du PCF et si deux journalistes sur cinq ne sont pas adhérents du parti, le journal y est toujours très lié et fait campagne pour ce dernier lors des élection », écrit « la Brique ». Mais ce qui plait à cete dernière, précisément, c’est… la place consacrée à l’actu sociale.

 

« Finalement, concède le rédacteur de cet article d’une page, malgré la lecture évidemment critique que nous faisons de Liberté Hebdo, il n’en reste pas moins l’une des dernières publications de la région à faire entendre la parole des gens qui luttent au quotidien. Allez donc y jeter un œil… »


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Kelma Presse - dans Dans la presse
commenter cet article

commentaires

Présentation

Recherche